< tous les produits

Saisonnalité

Quasiment toute l’année (petit creux en août)

Gout

Prononcé, légèrement sucré, proche de l’oignon.

En cuisine

Se prépare « en paysanne » (rondelles coupées très fines) pour les soupes et bouillons, les crêpes et purées ; ou encore « en julienne » (bâtonnets émincés dans le sens de la longueur) en accompagnement, poëllés et fondues. L’été, on le mange froid en vinaigrette, l’hiver, chaud en gratins, tartes ou en potées…

Bienfaits

Très nutritif mais peu calorique : c’est un « allier-minceur ». Riche en fibres, aide au transit intestinal. Riche en eau et en potassium, c’est aussi un excellent diurétique. Il contient des vitamines C et B9, des sels minéraux et particulièrement en fer… mais attention, majoritairement dans le vert !

Le poireau

L'Allium porum, autrefois appelé porrée, cousin de l'ail et de l'oignon, est, comme eux, à la fois légume et aromate. Il a toujours constitué un ingrédient de base, en particulier pour la soupe.
Après les étapes de préparation du sol, qui comprennent sa nourriture au compost et aux engrais organiques, le bêchage, le passage de la machine à vapeur et le brossage, les semences du poireau commencent aux alentours du 15 mars. Lorsqu’ils atteignent 40/50cm environ, les plants sont arrachés, séparés et replantés un à un. Plus tard, ils seront « butés » : on ajoutera de la terre afin d’obtenir de longs fûts blancs. Leurs verts, d’une belle couleur foncée, sont riches en chlorophylle et témoignent du mécanisme naturel de photosynthèse.
Les producteurs travaillent différentes variétés de poireaux pour une récolte qui s’étend de l’été au printemps.