Sylvie Lafargue et Alain Dupeyre (2)

Les pêches à maturité

Labarthe (82)

GAEC Pech de Bordes
partenariat depuis 1990
dernière visite : juillet 2018

Écouter le premier reportage

Sylvie et Alain ne visent pas la productivité, mais la qualité du produit. Une démarche qui nous plait chez les 3b, nous nous inclinons.
Une des principales raisons du goût si particulier de leurs fruits, c’est qu’ils sont cueillis à maturité « On la cueille quand elle a les joues roses ». Si cela semble logique, ce n’est pourtant pas ce qui est pratiqué habituellement. En effet, la pêche mûre est fragile et cela implique plusieurs complications : il y a plus de perte sur l’arbre et le transport est délicat.

à l'écoute : 

Des fruits cueillis à maturité  

L’étape de la mise en plateau demande un soin tout particulier car les pêches mûres ne peuvent être passées à la calibreuse mécanique. C’est à Sylvie que revient la charge de les trier, une à une. Elle nous explique cette étape bien en détails.
Cette dernière a un tel amour de ses produits qu’elle se déplace sur les marchés locaux tous les samedis pour en faire elle-même la présentation et la vente.

à l'écoute : 

Le calibrage manuel des pêches  

Notre venue est aussi le moment d’évoquer les problèmes spécifiques à la culture en bio. Oiseaux et insectes ravageurs, mais aussi la météo imprévisible, sont les aléas que connaissent les agriculteurs au quotidien. La cloque et les monilioses (champignons) sont les principales difficultés dans le verger des pêchers.
D’année en année, avec l’expérience, des techniques sont mises à en place pour prévenir les catastrophes, améliorer le goût, la régularité des rendements. Installation des filets paragrêle, presque pas d’irrigation, binage, travail du sol, enherbage des interrangs, … sont quelques uns des « secrets » des Dupeyre-Lafargue.

à l'écoute : 

Les difficultés  

Notre visite s’achève par une (trop) courte sieste dans un hamac, le ventre rempli des bons petits plats préparés par Sylvie, le chant des cigales en ambiance sonore d’arrière plan. Que du bonheur !